Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Hervé Poly

Suite à l'altercation entre la CGT et les identitaires

4 Août 2011, 16:19pm

Publié par hervepolypcf62.over-blog.com

Suite à l'altercation entre la CGT et les identitaires

Les élus de Gauche réagissent

jeudi 04.08.2011, 14:00

Le Marlésien Frédéric Stanislawski.Le Marlésien Frédéric Stanislawski.

 

Mardi 26 juillet, alors que des militants de la CGT distribuaient, sur le marché, des tracts visant à dénoncer les « mensonges du Front national et des identitaires de la Maison de l'Artois » - installée récemment à Auchel, des identitaires sont arrivés sur place, lançant des slogans racistes et fascistes avant de tenter, finalement, de charger les syndicalistes, selon la CGT.


Les réactions n'ont pas tardé à tomber du côté de la gauche. Pour Maurice Distinguin, conseiller municipal communiste à Auchel, « ce qui s'est passé ce mardi 26 juillet sur le marché est inacceptable ; agression des militants de la CGT par une cohorte de jeunes extrémistes au comportement fasciste et xénophobe parce qu'ils venaient dénoncer les mensonges du FN et la présence identitaire nazie à Auchel. Ce message de prévention contre la division des classes sociales que tente d'imposer cette idéologie s'est terminé par un déferlement de violence impressionnante en direction des syndicalistes et militants antifascistes ». Et d'ajouter : « La terreur et la violence que ces jeunes identitaires tentent d'imposer pour intimider les salariés et imposer leurs propos haineux sont étrangères aux Auchellois. Celles et ceux présents sur le marché, apeurés par cette violence d'une autre époque, peuvent aujourd'hui apprécier le vrai visage de ces extrémistes au service du Front national. J'appelle alors au sursaut républicain pour faire barrage à ces pratiques ! ». Selon lui, « l'espace public doit rester un espace démocratique respectueux des valeurs républicaines ». L'élu regrette enfin que « la solution pour monsieur Berrier » - premier adjoint au maire d'Auchel - soit « le rappel qu'il ne veut plus voir de manifestation politique sur le marché ».
De son côté, Christelle Fauchet, conseillère régionale et municipale PS à Auchel, estime que « les faits de violence qui se sont déroulés sur le marché d'Auchel le mardi 26 juillet sont dans la droite ligne de la politique actuelle du gouvernement Ces faits d'une extrême gravité s'organisent sur fond de crise économique et sociale le terreau est donc fertile dans une société où le marché de l'emploi est au point mort, où la croissance économique n'offre aucune perspective d'avenir, et que les solidarités, une à une, sont battues en brèche ». Pour la socialiste, « Auchel n'a aucune raison d'être un terrain d'affrontements au détriment des Auchellois qui méritent bien meilleur débat politique. Présente à Auchel depuis 1993, c'est la première fois qu'apparaissent des croix gammées sur les murs, je pense sincèrement que les Auchellois ont droit à une pratique plus noble de la politique... » À Marles-les-Mines, Frédéric Stanislawski (en photo), secrétaire général de la section locale du Parti communiste, s'insurge : «  C'est scandaleux et il devient urgent d'agir. Quoi de plus normal que d'informer la population sur les risques du développement de ce parti aux idées fascistes, et de la proximité de celui-ci ! Il est désolant que ce comportement se soit déroulé devant des enfants, des femmes, présents en nombre important en cette période de vacances scolaires, lors du marché d'Auchel du 26 juillet ». Et d'ajouter : « Nous ne voulons pas de vous en Artois  ! »

  L'Avenir de l'Artois


Commenter cet article