Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Hervé Poly

Régime Minier : lettre ouverte de Jean-Jacques Candelier à Xavier Bertrand

23 Septembre 2011, 10:59am

Publié par hervepolypcf62.over-blog.com

 

Jean-Jacques CANDELIER

Député du Nord

(16èmeCirconscription)

Secrétaire de la Commission de la

Défense Nationale et des Forces Armées

 

7638778939 le-depute-pcf-du-nord-jean-jacques-candelier

 

 

M. Xavier Bertrand

Ministre du Travail, de l’Emploi et de la Santé

127, rue de Grenelle

75700 PARIS

 

Somain, le 23 septembre 2011

 

Monsieur le Ministre,

 

 

Suite à notre demande de rencontre, avec MM. Alain BRUNEEL et Dominique WATRIN, pour évoquer les questions de santé et le démantèlement du régime minier, je recevais un courrier, le 1eraoût 2011, de M. le Premier ministre m’informant qu’il avait « pris note de ma démarche et des arguments qui la motivent ». Il vous demanda de bien vouloir nous recevoir.

 

Aussi, je suis surpris par la teneur du courrier de votre chef de cabinet m’informant que les contraintes de votre agenda ne vous permettaient pas de nous recevoir et que vous transmettez notre requête à Monsieur Daniel LENOIR, directeur général de l’agence régionale de santé Nord-Pas-de-Calais. Ce n’est pas faire offense à Monsieur LENOIR que de dire que le sujet dépasse ses prérogatives.

 

En tant que député et défenseur du régime minier, je suis choqué par cette dérobade cavalière, car c’est bien vous qui avez signé le décret n° 2011-1034 du 30 août 2011 relatif au régime spécial de sécurité sociale dans les mines. Un décret précipité, rédigé sans concertation, qui signe l’arrêt de mort du régime minier, remet en cause les activités, l’offre de soins (équilibrée financièrement), les emplois des personnels et leur convention collective, la gratuité réelle des soins pour les mineurs et leurs ayants-droit ou encore l'avenir des pharmacies minières, en contradiction totale avec vos discours tenus à l’Assemblée nationale. Un décret qui ne règle rien, laisse en suspens bien des questions et provoque la colère de tous.

 

Après le mépris affiché envers les ressortissants du régime minier, corporation qui a tant donné pour la France, j’ai le sentiment que vous ajoutez l’indifférence envers les élus représentants du peuple.

 

Veuillez recevoir, Monsieur le Ministre, l’expression de ma haute considération.

 

Jean-Jacques CANDELIER

 

 

 

 

 

Député du Nord

 

 


Commenter cet article