Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Hervé Poly

Parti communiste « Je vais me battre pour mon quartier »

17 Mars 2011, 10:03am

Publié par hervepolypcf62.over-blog.com

 

André Rambouille, avec son pull rouge, est candidat sur Arras ouest.  
André Rambouille, avec son pull rouge, est candidat sur Arras ouest.

Le combat pour les élections cantonales du mois de mars 2011 est déjà lancé du côté de la section arrageoise du parti communiste français.

Et à ceux qui croiraient que sur Arras ouest, la bataille pourrait se résumer entre Denise Bocquillet, pour la majorité municipale, et Antoine Détourné, du PS, les communistes assurent qu'on se trompe. « Je vais me battre pour un quartier que je connais bien. J'y suis né, j'y habite toujours. Je connais les gens, le quartier. Et je vais dans cette élection pour défendre la classe ouvrière. Je vais me battre pour ce que l'État doit au conseil général. Et je serai dans la rue pour mener ces différents combats. Mon ennemi dans cette campagne, c'est bien évidemment Denise Bocquillet. C'est elle qui part avec le soutien de la majorité au niveau national », assénait André Rambouille, facteur et candidat du PC sur Arras ouest.
Vendredi 21 janvier, les militants du PC se retrouvaient pour se mettre en ordre de marche pour ces élections à venir. Dans l'Arrageois, le parti a présenté des candidats dans les trois cantons d'Arras, mais aussi dans celui de Beaumetz-les-Loges. « Aujourd'hui, le parti communiste compte onze conseillers au sein de l'assemblée départementale. Avec les élus sortants, nous avons un bilan au sein du conseil général et nous sommes là pour reconquérir l'électorat populaire qui, malheureusement, souvent s'abstient. Nous voulons avoir des élus qui mouillent la chemise », lance Hervé Poly, secrétaire départemental du parti communiste.

Manif le 4 février
Ces élections, pour le parti communiste, c'est l'occasion d'adresser un carton rouge à Nicolas Sarkozy, mais aussi de dénoncer la réforme territoriale. « Ce sera la dernière élection de ce type. La réforme, c'est la disparition pure et simple des régions et des départements. C'est simplement l'éloignement des citoyens des centres de décision », dénonçait René Chevalier, secrétaire de la section d'Arras.
Dans les semaines à venir, les candidats vont sillonner leur canton mais aussi organiser une manifestation devant le conseil général le lundi 4 février prochain, juste avant le vote du budget.

Commenter cet article