Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Hervé Poly

Municipales de Montigny-en-Gohelle: Edmond Bruneel aimerait renouer un lien défait depuis 1989

24 Février 2014, 07:35am

Publié par hervepolypcf62.over-blog.com

Depuis un quart de siècle, le souvenir des années Doutréaux n’en finit plus de s’estomper à Montigny où le PCF doit se contenter du rôle d’éternel second, le PS ne relâchant que peu son étreinte. Cette année, la zizanie dans la maison socialiste pourrait toutefois bien profiter à Edmond Bruneel et ses amisqui ont un bon coup à jouer.

 

Publié le 23/02/2014 Par PASCAL WALLART

 Ils ne sont qu’une dizaine déjà présents en 2008 à être de cette nouvelle aventure.
Rarement on a pu voir Edmond Bruneel aussi serein avant un scrutin : « Les gens savent qu’on est présents auprès d’eux toute l’année. On s’appuie sur un travail de terrain comme dans la section et, même dans l’opposition, on est des élus très proches des Montignynois et qui portent leurs revendications quotidiennes tout comme des valeurs de solidarité… » Le combat des communistes montignynois, ils le mènent sur deux fronts : « le combat contre l’austérité et le besoin de démocratie locale. Car, que ce soit face à Jean-Claude Lecamus ou à Bruno Yard, on n’a pas eu l’impression d’être plus respectés même si les relations restent quand même correctes ! »

 

Un mandat à venir pour lequel les communistes montignynois ont leur vision solidaire de la gestion municipale : revoir le budget CCAS à la hausse ; révision des tarifs dégressifs dans la restauration scolaire ; plus de proximité avec la population via des élus de quartier ; retour dans le public des services municipaux externalisés ; livrer un combat contre la réforme des rythmes scolaires (« quitte à être hors-la-loi ! ») : travailler sur la prévention de la délinquance, la sécurité aux abords des écoles, et favoriser l’instauration de médiateurs dans les quartiers (« On fera une consultation si on sent que les gens ont envie d’une police municipale ! »)

 

Pour ce faire, l’équipe rassemblée autour d’Edmond Bruneel est profondément renouvelée puisque seuls une dizaine de colistiers étaient déjà de l’aventure en 2008. Et si le rendez-vous du 23 mars monopolise tous les esprits, on n’en hésite pas moins à se projeter vers le 30 : « On a toujours été dans une logique de rassemblement et pas de division sachant qu’on fera tout pour battre le FN… » Avec le désir, bien évidemment, d’être, dans un mois, la première des forces de gauche à la sortie des urnes. Et reprendre la main abandonnée en 1989…

 

Edmond Bruneel, Brigitte Bocquet, Dominique Boulert, Monique Herck, François Care, Marie-Line Ustyanowski, Nordine Briki, Laurence Fleur, Jean-Paul Deroch, Valérie Milleville, Michel Dancoisne, Yolande Solnon, Yanis Baraka, Lysiane Deledeuil, Vincenzo Caruso, Michèle Quinet, Marc Hannedouche, Nadine Rogeaux, Olivier Rousies, Aline Madrzyk, Emmanuel Sergeant, Soraya Irgui, Patrice Bossu, Élodie Perlot, Paul Huret, Dalinda Torchi, Y. Bleuzet, Isabelle Verbrigghe, Patrick Majcherczak, Fatima Drici, Eugène Sevrette, Monique Lucas et Joseph Ancart.

Commenter cet article