Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Hervé Poly

Le PCF appelle à la mobilisation, samedi, pour la défense de l'hôpital public

30 Mars 2011, 08:28am

Publié par hervepolypcf62.over-blog.com

mercredi 30.03.2011, 05:15  - La Voix du Nord

 

 Hopital public Hervé POLY
Le conseiller régional Éric Corbeaux, président de la commissison santé, a fait le point sur la situation sanitaire de la région.

|  ON EN PARLE |

Le Parti communiste français débute une campagne de défense de l'hôpital public. Pour commencer, les élus communistes seront de la journée nationale de mobilisation, ce samedi 2 avril, à l'appel de tous les partis de gauche. Éric Corbeaux, président de la commission santé au conseil régional, rappelle les inquiétudes qui pèsent sur la situation sanitaire de la région et présente les propositions de son parti.

 

PAR GÉRALDINE CSIZMADIA

 

lens@info-artois.fr

 

Paradoxes régionaux. Les indices de la santé de la population de la région sont au plus bas. Surmortalité, cancers, maladies cardio-vasculaires, maladies professionnelles : on décroche le pompon et on s'en passerait bien. Ajoutons à cela les difficultés financières qui influent sur les choix en matière de santé, et les mesures récentes prises par le gouvernement comme le forfait hospitalier, le déremboursement de certains médicaments... « Il y a de plus en plus de freins financiers pour se soigner. » De plus, certaines activités ont été fermées dans le secteur public : « On n'est plus dans le libre choix. La "financiarisation", c'est le véritable cancer de notre système de santé. Et le privé saisit un marché juteux. » Paradoxalement, rappelle Éric Corbeaux : « Médecins, recherche... Notre service public de santé est bon, il faut le valoriser.

 » Autre paradoxe : « La région est la seule de France à avoir pris la compétence santé (sept millions d'euros investis dans le plan cancer). On ne veut pas d'un État qui se dégage face à une région qui s'engage : 350 millions d'euros ont été retirés des enveloppes pour l'hôpital public ! On veut faire des économies, alors on veut faire baisser son activité et pour cela on ne répond plus aux besoins de santé de la population du Nord - Pas-de-Calais. Cela augmente les délais d'attente pour une radio, une opération. On est moins bien soigné ! On n'a même plus de ministre de la santé, c'est un ministre délégué : cela prouve que ce n'est plus une priorité pour le gouvernement. » Les propositions des élus communistes régionaux.

 

Un plan de rattrapage de 100 millions d'euros pour les hôpitaux publics du Nord- Pas-de-Calais a été demandé à l'État et 1 500 créations de postes. Par ailleurs, c'est tout un système que les élus communistes voudraient revoir : « Les Français voudraient retrouver la gratuité des soins à 100 %. On doit aussi faire de la prévention et de l'éducation à la santé.

 

C'est un choix de société, un choix politique, sans oublier que l'hôpital est aussi une question d'emplois. La France est un pays qui a une puissance financière. Au lieu de ça on nous culpabilise avec le trou de la sécu... » D'ores et déjà, à l'initiative des conseillers régionaux communistes, trois amendements ont été pris pour la mise en place d'un chèque mutuelle pour les jeunes (apprentis, étudiants), d'un pass contraception dans les lycées et l'organisation, en novembre, d'assises régionales de la santé, « pour mettre en place un projet en partant des besoins de la population et une véritable démocratie, sachant que les élus n'ont plus le droit de siéger dans le conseil d'administration des hôpitaux ! » Le combat pour la santé est lancé ! •

 

Manifestation du 2 avril : départ à 14 h 30 d'Euralille.

Une pétition est en ligne. Elle a recueilli déjà un million de signatures : http ://petition-mdhp.fr

Commenter cet article