Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Hervé Poly

Jacky Hénin s'exprime sur le "paquet ferroviaire" européen

27 Novembre 2011, 07:15am

Publié par hervepolypcf62.over-blog.com

 

 

Libéralisation du rail : ils s’acharnent

Avec ce quatrième paquet ferroviaire adopté, le Parlement européen poursuit la mise sur les rails de la libéralisation et de la privatisation du secteur ferroviaire. Au menu, la séparation des entreprises entre "gestionnaires de réseaux" et "opérateurs de transport", le renforcement de la compétitivité et l’harmonisation des régimes sociaux.

Ce nouveau paquet répond d’une bien triste manière à de nombreux défis :

- la sécurité en suivant la voie de la privatisation forcenée du chemin de fer par Mme Thatcher qui a entraînée de multiples accidents ferroviaires au Royaume-Uni ;

- l’environnement en condamnant l’avenir du FRET et de nombreuses petites lignes sur l’autel d’une libéralisation synonyme de rentabilité à tout prix ;

- la mobilité en ouvrant la porte aux augmentations tarifaires que ne manqueront pas d’engendrer l’entrée dans la sacro-sainte concurrence libre et non faussée ;

- l’égalité sociale avec la mise en cause des régimes sociaux des "opérateurs historiques".

Les syndicalistes ont eu beau pointer du doigt les conséquences désastreuses de ce choix éminemment politique. Rien n’y fait.

A gauche, seule la GUE/NGL a voté contre ce texte. La quasi-totalité des socialistes européens (à trois exceptions près) ont approuvé ce nouveau pas vers la casse des services publics ferroviaires. Et les Verts français se sont courageusement abstenus.

Crise économique ou pas, la régulation par le marché garde ses adeptes et on continue de jeter les entreprises publiques dans la jungle de la "concurrence libre et non faussée".

Pour ma part, je préfère continuer le combat en faveur d’un transport ferroviaire de qualité, respectueux de l’environnement, capable d’assurer la sécurité et de garantir l’accessibilité tarifaire et territoriale pour toutes et tous. Cela passe par la défense du service public ferroviaire.

Commenter cet article