Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Hervé Poly

Continentale Nutrition en ébullition

27 Octobre 2013, 11:57am

Publié par hervepolypcf62.over-blog.com

 

continentale-nutrition-frictions-entre-1414957.jpg

 

Après cinq jours de grève qui ont entraîné l’arrêt de la production et le blocage partiel du site de Capécure, les travailleurs de Continentale Nutrition ont, ce mardi 15 octobre, cessé leur mouvement. Ils réclamaient l’obtention d’une prime supra-légale de 1 500 € par année d’ancienneté pour chacun des 89 salariés licenciés dans le cadre du Plan de Sauvegarde de l’Emploi (1). Ils n’auront finalement obtenu que 400 €. La reprise a cependant été décidée en assemblée générale ; deux tiers des votants (159 contre 80) y étant favorables. Dans l’entreprise, le climat demeure tendu car le personnel, en dépit de sa détermination, n’a guère obtenu satisfaction. « Au départ, l’employeur ne voulait rien donner. Il a fini par lâcher une enveloppe de 500 000 €. Si nous avions continué, il parlait de fermer la boîte et de nous licencier tous », souligne Fabrice Delattre, délégué du personnel CFDT. Une forme de chantage de nature à exacerber le ressentiment ouvrier déjà conforté par le fait que les noms des salariés mis à la porte « ne nous sont toujours pas connus. On sait seulement que ces licenciements toucheront tous les services et devraient être effectifs pour la fin octobre », poursuit le syndicaliste. Une épée de Damoclès continue donc de peser sur la tête de chacun des 599 employés. Maigre consolation, « la direction s’est engagée à payer les jours de grève », précise-t-on du côté de la CFDT, majoritaire ici.

 

Responsabilités de l’actionnaire historique


Fabricante de nourriture animale, l’entreprise, répartie sur trois sites à Boulogne-sur-Mer, avait été, le 28 mai dernier placée en redressement judiciaire avec une période d’observation de six mois par le tribunal de commerce. Les actionnaires avaient évoqué des difficultés liés à l’endettement mais aussi la perte de l’un de leurs principaux clients, le Britannique Tesco. Le Front de Gauche ne dédouane pas pour autant la famille Delpierre, fondatrice de la société en 1959, de ses responsabilités « non seulement morale mais surtout financière. Il ne suffit pas de trouver des actionnaires (2), mais encore faut-il qu’ils soient porteurs d’un vrai projet industriel s’inscrivant dans la durée et pas seulement à la recherche de résultats immédiats sous la pression des marchés financiers », souligne ainsi le communiste Marcel Blanpain. « Face à la colère et au désespoir que va engendrer ce drame pour le Boulonnais, plus que jamais la nécessité de construire une véritable politique de gauche reste à l’ordre du jour à travers la création  d’une véritable banque publique d’investissement », insiste le Front de Gauche qui rappelle que l’ancien maire de Boulogne-sur-Mer, actuel ministre Frédéric Cuvillier, avait promis de « sauver Continentale Nutrition ».

 

 

Jacques KMIECIAK

Liberté Hebdo Nord-Pas-de-Calais

18 octobre 2013

 

  1. 61 salariés seront reclassés sur d’autres postes.

  2. En juin 2012, les Delpierre s’étaient résignés à ouvrir leur capital aux fonds d’investissement Idia Participations (Crédit agricole) et Agro Invest (Crédit agricole, Caisse des dépôts et Sofiprotéol) et à se rapprocher de Villeneuve Pet Food, leur principal concurrent basé dans le Lot ; Thierry Delpierre devenu minoritaire restant président du conseil d’administration.

Commenter cet article