Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Hervé Poly

Bassin minier : Les communistes interpellent le monde du Travail

21 Août 2013, 08:49am

Publié par hervepolypcf62.over-blog.com

Emmenés par Bertrand Péricaud, président de la commission de développement économique au Conseil régional, et Hervé Poly, premier secrétaire de la Fédération du PCF, les communistes du Pas-de-Calais sont allés à la rencontre du monde du Travail, à Divion.

 

Bertrand-Pericaud-et-les-elus-communistes-ont-interpelle.JPG


En provenance de la SNCF, de Bridgestone (Béthune), de Faurecia (Auchel) ou encore de la Fédération « Mines Energie », ils étaient une trentaine de syndicalistes, ouvriers, chômeurs, retraités, fonctionnaires, à répondre à l’appel des dirigeants communistes soucieux de s’imprégner des réalités économiques et sociales de cet ouest du Bassin minier. « Notre ambition est de mieux connaître vos conditions de travail, la stratégie de vos entreprises », explique d’emblée Hervé Poly. Conseillère régionale, Cathy Apourceau dit sa satisfaction d’ « être, comme élue communiste,  de nouveau interpellée par les salariés. Nous sommes redevenus une force qui compte à leurs yeux ». Et de citer l’exemple récent d’une rencontre « avec les employés de la SOGINORPA ». Pour la défense de leurs acquis menacés par le changement de statut du bailleur social, une « grosse bataille va être engagée à la rentrée ». Idem pour les retraites ! Il s’agit « de se convaincre que le combat est gagnable. Les retraites font partie de l’ADN de la Gauche. On pille la richesse de ce pays, il faut la reprendre à ceux qui nous en privent », philosophe Hervé Poly qui ne désespère pas de réorienter « à gauche » la stratégie du PS. « Pour créer le rapport de forces, il ne faut pas lutter séparément, mais plutôt favoriser les convergences entre notre parti et les syndicats », imagine Thomas Boulard, premier adjoint à Divion. Car « c’est ensemble que nous gagnerons », poursuit Cathy Apourceau. « Il n’y a pas de luttes faciles ; c’est pour cette raison qu’il faut les mener tous ensemble. Les actions syndicales et politiques vont de pair », insiste Bertrand Péricaud qui envisagerait volontiers de fortes mobilisations communes « aux côtés des salariés de Bridgestone Béthune, mais aussi de Faurecia et Desquesnes à Auchel ». Autant de sites où l’emploi est menacé. Et le conseiller régional de conclure à la « nécessité de perpétuer le dialogue et l’échange d’informations ».

 

Jacques KMIECIAK

Liberté Hebdo Nord-Pas-de-Calais

Commenter cet article