Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Hervé Poly

Au Conseil général du Pas-de-Calais : Le Projet régional de Santé laisse sceptique !

3 Décembre 2011, 00:00am

Publié par hervepolypcf62.over-blog.com

Soumis à l’appréciation des conseillers généraux du Pas-de-Calais, le Projet régional de Santé (PRS) n’a pas suscité une adhésion enthousiaste. Loin s’en faut. Pointant du doigt des maladresses (délais d’examens trop courts, manque de concertation), les socialistes ont aussi tenu à souligner « certaines insuffisances » du document établi par l’Agence régionale de Santé, qui « fait fi des notions de solidarité nationale et de discrimination positive ». Pour eux, le PRS ne serait pas en mesure de résorber le retard accumulé par le Nord-Pas-de-Calais dans le domaine de la prévention, des soins et de la prise en charge médico-légale. Ce constat sans concession aurait dû appeler une réponse ferme. Il n’en a rien été ; le groupe majoritaire décidant au final de ne pas rendre un « avis formel  » tout en précisant qu’ils se tenaient prêts à « amender ce documentsur la forme et l’enrichir sur le fond ». Une position pour le moins alambiquée… Aux antipodes de la posture communiste !

 

P9060044.JPG


Déficit sanitaire


Les élus du PCF ont en effet émis un avis « défavorable, convaincus que le plan ambitieux reste à construire dans une région classée dernière en matière de santé avec unesurmortalité toutes causes confondues de 27 % supérieur à la moyenne nationale et même de 76 % dans le secteur de Lens-Liévin ». Une région où l’espérance de vie est, là encore, de 2 à 3 ans inférieure à la moyenne nationale. « En offre de soins, nous sommes là aussi en queue de peloton avec par exemple un nombre de spécialistes (63 pour 1.000 habitants) largement inférieur à la moyenne nationale (88 pour 1.000). L’ARS constate que la population du Nord-Pas de Calais consulte trop tardivement. On comprend pourquoi… », a observé, ironique, le communiste Dominique Watrin.


Interpellation du ministre de la Santé


Le vice-président délégué aux personnes âgées s’est particulièrement penché sur le Schéma d’organisation des soins (SROS). L’ARS a ainsi acté « un taux d’évolution du volume d’activité qui serait fixé à + 0,27 pour la médecine et + 1, 17 en chirurgie ». Bien que l’ARS ait consenti, suite à l’intervention des communistes, à reconsidérer à la hausse la méthodologie nationale, cette évolution reste largement insuffisante pour Dominique Watrin qui s’inquiète de «  la situation des hôpitaux de proximité très fragilisés de Béthune à Douai au moment où une vaste opération de restructuration vient d’être lancée par l’ARS avec des fermetures de service, des regroupements qui inquiètent ». De même que l’équilibre financier imposé aux «  hôpitaux de l’AHNAC ne sera pas sans conséquences sur l’emploi et sur l’offre de soins dans l’ex-Bassin minier » à une période où, austérité oblige, l’objectif national des dépenses d’assurance maladie sera revu à la baisse avec à la clé « un milliard d’euros en moins pour la santé des Français confrontés à l’augmentation de leur mutuelle ». Non, décidément, le PRS n’est pas à la hauteur des enjeux. Les communistes comptent désormais le faire savoir au ministre de la Santé…


gugul-html-m65ed1c20Jacques KMIECIAK

 

 

 

Le Conseil général du Pas-de-Calais s’est prononcé sur le Projet régional de Santé (PRS), un document reçu à titre « informatif ». Ce dernier vise, selon l’ARS à « inscrire l’ensemble des évolutions nécessaires sur cinq ans, pour que les habitants de la région disposent des moyens nécessaires à l’amélioration de leur niveau de santé ». Il se compose d’un plan stratégique régional de santé (PSRS) qui en détermine les objectifs généraux, lesquels se déclinent en recommandations territoriales au travers de trois schémas que sont le schéma régional de prévention (SRP), celui des soins (SROS) et celui relatif à l’organisation médicosociale (SROMS). Le PRS est disponible sur le site de l’ARS : http://www.ars.nordpasdecalais.sante.fr/Projet-regional-de-sante-PRS.123292.0.html

Commenter cet article