Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Hervé Poly

A Calonne-Ricouart, André Delcourt ou la passion du catch !

16 Octobre 2011, 09:00am

Publié par hervepolypcf62.over-blog.com

Samedi dernier, le 52egala des vedettes (1) a offert l’occasion à André Delcourt de dire sa passion pour le catch qu’il évoque dans un livre-souvenirs (2) à paraître incessament !

 

Andre-Delcourt--Liberte-62-.jpg


Il serait le conseiller général du PCF le mieux réélu de France. Il se dit « communiste et chrétien ». D’un éclectisme sans faille, cet admirateur d’Allan Kardec accueille même un cercle spirite dans sa bonne ville de Calonne-Ricouart. Chaque été, on le voit animer, un micro à la main, les festivités dominicales du parc Calonnix. Tout en servant des bières à ses hôtes ! Assurément atypique, André Delcourt dévoile un nouvel aspect de sa personnalité dans « Légende et réalité du catch ». Pendant 15 ans, il partagea le quotidien des seigneurs du catch : L’Ange blanc, Jacques Ducrez (le « vrai » bourreau de Béthune), Zarac, Ben Chemoul, Walter Bordes ou la belle Lina Magnani. Certaines de ses stars du ring deviendront même de véritables amis comme le « sauvage » zaïrois M’Boaba, la tigresse Steffi Scholz, le Petit Prince qu’il reçut à Calonne-Ricouart pour sa dernière représentation en 2001, ou les célèbres lilliputiens Marcel et Bruno Ledez !

 

Menaces de mort et pneus crevés


Cet univers, il l’appréhende à la fin des années 1960 à la faveur de l’organisation d’un gala pour la section calonnoise du PCF. Il se découvre alors des talents d’organisateur et aussi de présentateur qu’il fera fructifier en devenant, par le biais d’un prête-nom, entrepreneur de spectacles tout en continuant d’enseigner au collège. En 15 ans de carrière, il assurera plus de 2.000 galas ! Des centaines de kilomètres engloutis à sillonner la région, mais aussi la Normandie, Paris et sa banlieue. Une kyrielle de nuits sans sommeil. Pour la télévision nationale, il animera même des soirées au côté de Roger Couderc ! Des tarifs attractifs, une attention particulière portée aux droits sociaux des catcheurs lui valent l’inimitié de nombreux « matchmakers », des menaces de morts à peine voilées. Des pneus crevés et des redressements fiscaux aussi !

 

Des anecdotes par dizaines !


De cette singulière épopée, André Delcourt a tiré un ouvrage qui fourmille de croustillantes anecdotes comme lorsqu’à Béthune, « deux gendarmes braquèrent leurs mitraillettes sur nous, tout simplement parce que Zarak à l’arrière avait omis de retirer sa cagoule ». Ou quand M’Boaba, au moment de monter sur le ring « s’aperçut que son serpent dormait en train de digérer le chat d’une cabaretière qu’un facétieux esprit avait introduit dans sa malle ». Un M’Boaba qui n’hésitait jamais à faire le coup de poing avec des spectateurs surexcités… Pris par ses engagements d’élu, André Delcourt raccroche en 1984. Sans doute aussi écœuré par le milieu. Ravi de la renaissance de cette discipline qui parle au cœur de milliers de jeunes, le premier magistrat souhaiterait pourtant que le catch s’apparente désormais « plus à un sport qu’à un spectacle qui ne profite toujours qu’aux mêmes » !

 

gugul-html-m65ed1c20Jacques KMIECIAK

 

(2) « De Ben Chemoul au Petit Prince. Et la suite… Légende et réalité du catch », par André Delcourt. 13,80 €. Disponible en mairie de Calonne-Ricouart. Tel. : 03.21.52.18.52.

Commenter cet article