Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Hervé Poly

A Auchel, Boucliers républicains contre le fascisme !

9 Novembre 2011, 00:00am

Publié par hervepolypcf62.over-blog.com

De création récente, un Comité de Vigilance demande la fermeture de la Maison de l’Artois.

 

Maurice-Distinguin-et-Mathieu-Bayart-ont-rendu-hommage-a-G.jpg

 

A Auchel, ils sont de plus en plus nombreux à appréhender la présence de la Maison de l’Artois comme une insulte aux valeurs de la République. La mouvance identitaire qui y a trouvé refuge, y développe en effet un discours volontiers xénophobe et islamophobe. De la radicalité du propos à la violence des actes, il n’y a parfois qu’un pas qui a été partiellement franchi, lors de cette fameuse matinée du 26 juillet dernier quand l’ultra droite a chargé un cortège de militants de la CGT, un jour de marché. Les témoins de cette scène en conserveraient un traumatisant souvenir ! Très vite, dans la perspective de faire toute la lumière sur les activités de cette organisation d’ ultra droite, un comité de vigilance voyait le jour, à l’initiative de Maurice Distinguin, Jean-Luc Lambert et Bertrand Vasseur, des élus municipaux d’opposition. Il vient d’obtenir son premier succès majeur. Le 18 octobre dernier, le conseil municipal votait en effet à l’unanimité une motion demandant la fermeture de la Maison de l’Artois. Une motion conforme à l’Appel républicain lancé par le Comité de Vigilance (1). Selon ce dernier, « la Maison de l’Artois dissimule une activité illégale par un écran associatif. Elle est une base de manipulation des consciences ». Le discours de ses dirigeants serait fondé « sur la haine et la violence qui ouvre un espace de dictature  en cette période de crise socio-économique ».

 

Faire pression !

 

Pas question pour autant « d’aller à l’affrontement physique avec les fascistes », souligne Mathieu Bayart de la Jeunesse communiste. Il s’agit plutôt d’exiger des pouvoirs publics de prendre les mesures qui s’imposeraient compte-tenu de la « dangerosité » de cette structure. « Nous avons demandé audience à Richard Jarrett et Philibert Berrier, son premier adjoint, pour qu’ils reconsidèrent la légalité de la Maison de l’Artois » commente le communiste Maurice Distinguin. Celui-ci est bien décidé à interpeler directement le préfet si le premier magistrat de droite qu’il juge insuffisamment combatif, persistait à ne pas lui répondre. « La Maison de l’Artois prétend encadrer des jeunes. Son projet pédagogique est-il en adéquation avec les valeurs de la République ? Leur buvette a-t-elle été déclarée ? » se demande-t-il. « Leurs locaux susceptibles d’accueillir du public sont-ils conformes aux normes de sécurité ?» s’interroge Mathieu Bayart. L’idée est bien de faire pression sur les services de l’Etat afin qu’ils multiplient les investigations au cœur de la Maison de l’Artois « et se penchent aussi sur les financements dont elle bénéficie ». Le sentiment d’insécurité pourrait alors changer de camp !

 

gugul-html-m65ed1c20Jacques KMIECIAK

 

 

  1. Le texte de l’Appel républicain est disponible en ligne : http://maisondelapaix.over-blog.com/. Le Comité de Vigilance a reçu le soutien de Christian Champiré, René Hocq, Daniel Dewalle (conseillers généraux PCF) ou encore de Michel Lefait (député PS). A noter que la ville de Grenay, en date du 29 septembre 2011, a elle aussi voté une motion appelant à la fermeture de la Maison de l’Artois. Maurice Distinguin envisageraient volontiers que d’autres conseils municipaux s’associent à cette démarche…

Commenter cet article