Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Hervé Poly

A Arc International : L’horizon s’assombrit

15 Octobre 2013, 05:32am

Publié par hervepolypcf62.over-blog.com

cgt-arc-international.jpg

 

L’avènement récent de Patrick Puy, un spécialiste des restructurations industrielles, à la tête du Directoire, n’est guère de nature à rassurer le personnel d’Arc international. Depuis le 1er septembre, un tiers des 5 700 salariés (non affectés à la production) font déjà l’objet de mesures de chômage partiel à raison d’une semaine par mois. Ce dispositif sera étendu à l’ensemble du personnel dès le 1er novembre. Fin décembre, l’ensemble des fours seront par ailleurs mis en veille et l’activité suspendu. « Une première dans le monde verrier », selon Frédéric Specque, le secrétaire (CGT) du comité d’entreprise. La raison évoquée par le n°1 mondial des arts de la table ? « La nécessité de rembourser les banques. Le groupe espère ainsi générer du cash ; le chômage partiel étant à 70 % financé par l’Etat. Dans ce but, il a aussi arrêté tout investissement et procède à un déstockage massif », commente le syndicaliste. A ce rythme, « notre résultat d’exploitation va se dégrader car notre production va baisser. Et sans volume, pas question d’envisager de faire des bénéfices ». La CGT s’attend donc à « des conséquences graves, ces prochains mois ». Des licenciements ? Ce ne serait malheureusement pas une nouveauté. Ces douze dernières années, 7 000 emplois ont été supprimés à Arques. La nouveauté risque « d’être le mode opératoire. Avant les dégraissages se faisaient dans la durée avec un accompagnement social. Cette fois, cela pourrait être bien plus brutal ». A moins que les salariés ne s’en mêlent. « Aujourd’hui, ils ne savent plus à quel saint se vouer », précise-t-on du côté de la CGT qui fonde beaucoup d’espoirs sur les élections professionnelles de la mi-octobre. « Si les autonomes obtiennent la majorité, ce sera terminé. Il sera difficile d’envisager un contrepoids », souffle Frédéric Specque.

 

Jacques KMIECIAK

Liberté Hebdo Nord-Pas-de-Calais

4 octobre 2013

Commenter cet article