Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Hervé Poly

Les syndicalistes de la CGT retraités se préparent pour le rassemblement du jeudi 10 mars à Arras et à Boulogne

7 Mars 2016, 09:07am

Publié par hervepolypcf62.over-blog.com

VDN Lièvin

VDN Lièvin

Mercredi dernier, les syndicalistes de la CGT retraités se sont réunis dans leurs locaux, rue Victor-Hugo, pour préparer la manifestation qui aura lieu le jeudi 10 mars, à Arras et à Boulogne. Une manifestation sur le pouvoir d’achat, qui réunira neuf organisations syndicales et associations de retraités. « Ensemble pour vivre dignement » sera le slogan, indiqua Marc Beugin de la CGT retraités du Pas-de-Calais. Les syndicalistes ont distribué les tracts sur le marché pour informer le maximum de personnes pour cette journée de mobilisation et de revendications à Arras et Boulogne. Avec leur collègue, Jean-Pierre Hervé, Alain Dercourt, Claude Vandevoorde et les syndicalistes sont unanimes : « il faut bouger ». Ils revendiquent l’amélioration du pouvoir d’achat des retraités par un rattrapage immédiat de 300 € par mois, l’indexation des pensions sur l’évolution du salaire moyen et non sur le prix, aucune pension inférieure au Smic pour une carrière complète, le retour à une revalorisation annuelle des pensions au 1er janvier de l’année en prenant compte l’évolution des salaires, de ne pas toucher aux pensions de réversion. « Selon l’INSEE, la pension moyenne est de 1306 € bruts par mois et seulement 993 € pour les femmes ; fin 2012, près d’un quart des retraités percevaient moins de 800 € », souligna Alain Dercourt, secrétaire départemental de la FSU. La santé est aussi un sujet de discussion pour ces syndicalistes retraités : « des retraités hésitent à se soigner par manque d’argent, à cause des dépassements d’honoraires ou n’ayant pas les moyens de se payer une complémentaire santé; parallèlement, le patronat travaille à la privatisation de l’assurance maladie », précisa Marc Beugin. Un pouvoir d’achat en régression continue inquiète les syndicalistes surtout que, d’après leur dire, le chiffre des 16 millions de retraités va passer d’ici cinq ans à 20 millions. 20 % de retraités vont au resto du cœur et les CCAS n’ont jamais été aussi sollicités par ceux-ci. Pour eux c’est simple le slogan Bien vivre de son travail et Bien vivre de sa retraite est automatique. La retraite est un moment important de la vie d’un salarié, mais de réforme en réforme, les conditions de vie à la retraite sont de plus en plus difficiles, d’autant qu’il faut souvent aider enfants et petits enfants… Les revendications ne sont pas donc terminées ! Rassemblement le jeudi 10 mars, à 10 h, place de la gare d’Arras et à 10 h devant la sous-préfecture de Boulogne.