Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Hervé Poly

Rouvroy : un comité de soutien aux huit de Goodyear en voie de constitution dans le Pas-de-Calais

19 Février 2016, 19:17pm

Publié par hervepolypcf62.over-blog.com

Mercredi 24 février, un comité de soutien aux huit de Goodyear sera créé à Rouvroy lors d’une soirée solidaire en compagnie des salariés poursuivis, de leur avocat Fiodor Rilov ou encore du dessinateur de « Charlie Hebdo », Babouse, qui croquera, en direct, les débats. « Y’en a marre », le retour ?

Autour de Jean Haja, Roger Bastien, Cathy Apourceau, Hervé Poly et Valérie Cuvillier, les artisans de cette soirée de soutien.

L’esprit du défunt collectif « Y’en a marre » est toujours en eux ! C’était en 2003-2004 et les catastrophes sociales s’empilaient sur le territoire comme un fatras composé de malheur et d’incompréhension. Jean Haja est alors entré en combat comme on entre en religion, prolongeant cette pugnacité lors de son mandat de conseiller régional pendant lequel, deux fois l’an, il organisera des tours de table de syndicalistes des principales entreprises du territoire afin d’en prendre le pouls et, en cas de problèmes, pouvoir prendre rapidement le taureau par les cornes.

 

Exclusion des salariés

Si l’homme n’est aujourd’hui plus élu régional, sa ténacité est toujours la même : « Il y aujourd’hui dans ce pays une volonté gouvernementale de réduire les pouvoirs des salariés et syndicalistes. Il y a vraiment d’autres priorités tout de même… De ce fait, on se retrouve très loin de la justice sociale promise et plutôt dans l’exclusion des salariés… » En ce sens, pour le maire de Rouvroy, l’affaire des 8 de Goodyear (l ire plus bas) est symptomatique de cette dérive « dont on avait déjà vu les prémices avec le conflit Air France ». Et l’a amené à faire naître dans sa commune un comité local de soutien aux 8 condamnés comme il est en train d’en naître à Béthune, Lille, Lyon ou Marseille… « L’objectif est d’en créer un maximum et de multiplier les signatures de soutien… »

Un combat porté par Fiodor Rilov, emblématique avocat des Samsonite, et presque « chez lui » à Rouvroy. Et que, ce mercredi 24, devraient venir supporter élus, syndicalistes et citoyens émus par cette cause. Une soirée qui se veut également festive puisque, outre les 8 salariés poursuivis et leur avocat, des artistes seront de la partie. Et le dessinateur de « Charlie Hebdo », Babouse, caricaturera en direct, ses dessins étant relayés sur grand écran.

 

Dresser une barricade

Parmi les chevilles ouvrières de cette création, le secrétaire fédéral du PCF, Hervé Poly, qui ne mâche pas ses mots : « Cette affaire est une déclaration de guerre contre le monde du travail et a une valeur d’exemple. On se doit de dire stop à cette politique. Créer un comité de soutien, c’est en quelque sorte dresser une barricade ! C’est aussi une manière d’interpeller les élus qui se disent encore de gauche à défendre le monde des travailleurs… »

Alors que, jour après jour, se créent des comités de soutien un peu partout en France, une réunion nationale, le 12 mars à la Bourse du travail, à Paris, unifiera la grogne. Qui a commencé, depuis quelques heures, à circuler dans les foyers de Rouvroy via une pétition «contre la criminalisation syndicale ».

Mercredi 24, 18 h, salle des fêtes de Rouvroy.