Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Hervé Poly

Pas-de-Calais: supprimer les départements? Une erreur qui ne fera rien économiser selon les communistes

25 Novembre 2014, 10:18am

Publié par hervepolypcf62.over-blog.com

Pas-de-Calais: supprimer les départements? Une erreur qui ne fera rien économiser selon les communistes

PAR EMMANUEL CRÉPELLE 25/11/2014 Photo Voix du Nord

  • À la veille du congrès des maires qui se tient à Paris du 25 au 27 novembre, les maires communistes ont voulu rappeler leur opposition à la réforme territoriale. Et défendre les échelons départementaux et communaux.

Autour de la table des maires, conseillers généraux et régionaux, sénateur… Tous réunis derrière la bannière communiste et le même refus de la réforme territoriale voulue « par le couple Hollande-Valls ». Ensemble, ils ont prévu de dire non, à Arras le 4 décembre, à 18 heures devant la préfecture.

Imaginer dissoudre le conseil général ? Une erreur. « Le Département reste l’échelon de proximité. Les menaces qui pèsent sur lui pèsent sur la démocratie locale. Sa mort est programmée. Ne resteront que des départements ruraux ; les autres seront absorbés par des grandes métropoles. Ce n’est pas une simplification mais une usine à gaz. »

À en croire le sénateur, Dominique Watrin, et le conseiller général, René Hocq, « aucune économie ne sera faite avec de très grandes régions. Nous avions demandé une étude d’impact, nous n’avons jamais eu de retour. Est-ce qu’à un moment on a demandé l’avis à la population ? Jamais. Nous ne sommes pas contre des évolutions et la clarification des compétences entre Département et Région mais nous sommes contre l’idée que quelques élus décident dans des grandes conférences à l’échelle régionale ».

Nouveau maire d’Annay-sous-Lens, Yves Terlat, le clame, il veut être « un élu de devoir et de pouvoir. Parce que je connais les relais auprès du conseil général, du député, je peux faire avancer les dossiers. Nous avions besoin d’une piste cyclable. Avec le Département en six mois c’était fait. Et demain ? Nous allons nous retrouver face à une association d’élus, sans repères… Cela n’a aucun sens ».

Le secrétaire départemental du PCF, Hervé Poly, a son analyse aussi sur cette disparition annoncée des départements. « Il faut dire les choses : nous sommes dans une logique de guerre économique, de loi du plus fort. Mais être plus fort contre qui ? Il n’y a pas de fin à cette guerre-là. La question qu’on se pose est quel est l’avenir du Pas-de-Calais ? À quelques mois des élections, on nous rajoute de l’incertitude et demain, on risque d’avoir des déserts dans les territoires ruraux ? »

Pour les communistes, si on cherche l’argent, il suffit d’aller le chercher dans les poches des grandes entreprises en taxant leurs profits boursiers.

Commenter cet article