Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Hervé Poly

Exposition à Noyelles-Godault : L'hommage à Maurice Thorez, l'enfant du pays

1 Octobre 2014, 06:46am

Publié par hervepolypcf62.over-blog.com

Exposition à Noyelles-Godault : L'hommage à Maurice Thorez, l'enfant du pays

De l'ombre des terrils à la lumière de la République. A l'occasion du cinquantième anniversaire de sa disparition, Noyelles-Godault honore le plus illustre de ses enfants né, rue Victor-Hugo, le 28 avril 1900. Secrétaire général du Parti communiste français (de 1930 à 1964), Maurice Thorez sera député d'Ivry-sur-Seine puis ministre du général de Gaulle à la Libération. On lui doit notamment le Statut des Fonctionnaires. Pour les catholiques, il reste l'homme de la « main tendue » d'avril 1936 à la veille du premier tour des Législatives qui consacreront la victoire du Front populaire. D'autres conservent l'image du brillant orateur qui exhorte, en juillet 1945, la corporation minière (dont il appréciait se revendiquer pour avoir travailler à la fosse 4 des Mines de Dourges) à remporter la Bataille du Charbon. Dans sa ville natale,le souvenir de Maurice Thorez s'est naturellement estompé même si une rue porte toujours son nom et bien que l'une de ses nièces en la personne de Marie Caullet continue d'y résider. « Ce nom n'évoque plus grand chose pour les gens nés après 1960. C'est pourquoi nous avons voulu rappeler son parcours et célébrer sa mémoire  », avance Denis Lectez de l'association Interlignes à l'initiative de cet hommage sans précédent. « Au-delà de la dimension politique, il s'agissait de montrer comment l'homme s'est construit à travers ses rencontres », analyse Sylvain Monchy du service culturel.

Une « grande intelligence politique »

« Ici, il était adulé ! » ose Jean Urbaniak. Et le maire pourtant « divers droite » de Noyelles-Godault d'évoquer le jour de sa disparition  en juillet 1964 : « La nouvelle s'est répandue comme une traînée de poudre dans les corons. J'habitais cité Bruno à Dourges à l'époque. Je n'ai plus jamais vécu un aussi important moment de désespoir collectif. » Si Hervé Poly, 1er secrétaire de la Fédération du PCF du Pas-de-Calais, souligne sa « grande intelligence politique », Denis Lectez met plutôt en avant la « persévérance » de cet homme d'Etat. Et Pierre Thorez, son fils cadet, de préciser que « si son père était passé de l'ombre à la lumière, il s'est toujours considéré comme le porte-parole de l'ombre. C'est aussi dans cet esprit-là qu'il a éduqué ses enfants ».

Jacques Kmieciak

EN PRATIQUE

L'exposition « Maurice Thorez de l'ombre à la lumière » est visible au centre culturel Henri-Matisse, 10 rue de Verdun à Noyelles-Godault jusqu'au 3 octobre. Ce jour-là à partir de 20h 30, se déroulera un ciné-concert (« Les visages de la mine »). Rens. : 03.21.13.83.83.