Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Hervé Poly

Agglomération Lens – Liévin: les communistes claquent la porte; une élection de vice-présidents qui s’éternise

1 Mai 2014, 08:59am

Publié par hervepolypcf62.over-blog.com

Le conseil communautaire de l’agglomération Lens – Liévin a débuté vers 15 heures ce mercredi. Il s’agit d’élire les quinze vice-présidents de la CALL, huit jours après l’élection du maire de Lens Sylvain Robert à la présidence. Au beau milieu des élections de vice-présidents, les délégués du groupe communiste ont décidé de quitter l’assemblée en raison d’un désaccord avec le PS. Ils devaient revenir pour les élections des membres du bureau, plusieurs heures plus tard…

 

Comme un seul homme, les élus communistes à la communauté d’agglomération Lens – Liévin (CALL) ont quitté la séance d’élection des vice-présidents, ce mercredi après-midi, peu avant 17 heures. Parce qu’ils savent depuis les réunions de ces derniers jours, qu’aucun des leurs ne décrochera un poste de vice-président. D’où la colère du président de groupe, Bruno Troni, maire de Billy-Montigny. « Le groupe socialiste a tenté de nous imposer ses conditions pour figurer dans l’exécutif. Et parmi elles, l’engagement de voter les budgets des six prochaines années ! Il voulait aussi que nous ne présentions pas de candidature au poste de président ; nous l’avons pourtant toujours fait. » En s’adressant au président Sylvain Robert, Bruno Troni a lancé que c’était « bien mal commencer la mandature. Vous affichez une volonté de gérer de manière hégémonique. »

 

« C’est inadmissible »

Sur le parking, les discussions se poursuivaient au sein du groupe communiste : « Sylvain Robert met fin à l’unité et au rassemblement ; c’est nier les plus de 68 000 habitants et les neuf communes de l’agglo que nous représentons », pestait Bruno Troni. « C’est inadmissible ; jamais les élus communistes n’ont été traités de la sorte ! », s’étranglait le Liévinois Daniel Dernoncourt.

Le président du groupe PS, François Lemaire, a bien tenté de désamorcer la crise, mais en vain. En ces périodes difficiles où les aides de l’État vont être revues à la baisse, les exigences des communistes de faire baisser progressivement la taxe d’enlèvement des ordures ménagères jusqu’à sa disparition ou l’arrêt des subventions pour le futur stade Bollaert, le Louvre ou le stade couvert étaient tout simplement inacceptables.

Les communistes reviendront une fois tous les vice-présidents élus ; dans les rangs du Front national, on sourit de cette situation…

 

Les vice-présidents élus

Pour le poste de premier vice-président, les 96 délégués communautaires avaient le choix entre deux candidats. Le groupe Front national, composé de six délégués, proposait la candidature de José Evrard face au maire socialiste de Liévin, Laurent Duporge. C’est ce dernier qui l’a remporté avec 88 voix. Le FN fait le plein de ses six élus et on compte deux blancs.

François Lemaire, premier magistrat MRC de Bully-les-Mines, a ensuite remporté le poste de deuxième vice-président face au frontiste lensois Hugues Sion.

La troisième vice-présidence revient au maire PS de Souchez, Jean-Marie Alexandre. La quatrième au maire de Loos-en-Gohelle, Jean-François Caron. La cinquième au maire de Wingles, Maryse Loup. La sixième à Patrick Delaleu, maire de Servins. La septième au maire de Fouquières-les-Lens Michel Bouchez. La huitième au premier magistrat mazingarbois Bernard Urbaniak. La neuvième à l’édile harnésien Philippe Duquesnoy.

Peu avant 18 h 30, pour faire gagner du temps, Christophe Druelles de Wingles demande un vote par listes pour les vice-présidents de la 10e à la 15e place. Dans sa commune, depuis une demi-heure, se déroule en effet le vote du budget… La séance est suspendue à 18 h 40 pour étudier sa proposition… Mais le groupe communiste, revenu juste pour cette appréciation, refuse le vote par listes. C’est reparti pour six votes, un par un !

À 19 h 30, douze des quinze vice-présidents sont élus : à la dixième place, le maire hulluchois André Kuchcinski. Le onzième vice-président est Daniel Kruszka, premier magistrat de Loison-sous-Lens. Le douzième sera Dominique Robillard, d’Ablain-Saint-Nazaire. Il en reste donc trois à élire.

La soirée n’est pas terminée puisqu’il restera à élire tous les membres du bureau communautaire et les représentants de la CALL dans différents organismes. Il y a peu de chances qu’on procède à un vote par listes… Dans ces conditions, il est probable que le débat d’orientation budgétaire inscrit à l’ordre du jour puisse être reporté à une date ultérieure. Il reviendra au président Sylvain Robert de trancher.

 

Source Voix du Nord Lens

EMMANUEL CREPELLE AVEC MATHILDE LELEU – PHOTOS PASCAL BONNIÈRE

Agglomération Lens – Liévin: les communistes claquent la porte; une élection de vice-présidents qui s’éterniseAgglomération Lens – Liévin: les communistes claquent la porte; une élection de vice-présidents qui s’éternise
Agglomération Lens – Liévin: les communistes claquent la porte; une élection de vice-présidents qui s’éterniseAgglomération Lens – Liévin: les communistes claquent la porte; une élection de vice-présidents qui s’éterniseAgglomération Lens – Liévin: les communistes claquent la porte; une élection de vice-présidents qui s’éternise