Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Hervé Poly

Journée du souvenir des victimes de la déportation : le PCF a participé à deux commémorations distinctes

29 Avril 2014, 10:06am

Publié par hervepolypcf62.over-blog.com

Les cérémonies commémoratives de la journée du souvenir des victimes de la déportation avaient lieu ce dimanche.

Avec mon collègue Geoffrey Gorillot, conseiller municipal d'opposition, j'ai participé à la commémoration au monument aux morts du cimetière centre et au monument aux morts de Beaumont. Plusieurs militants de notre section communiste nous accompagnaient.

Cette année, le message des déportés a été lu par des élus du Front national, et plus par des enfants des écoles.
Dans l'assistance, plusieurs membres d'associations patriotiques n'ont pas pu s'empêcher de tiquer en entendant Jean-Robert Havet et Jean-Richard Sulzer, élus frontistes et petits-fils de déportés prononcer la phrase : "Dans nos sociétés où réapparaissent des actes et propos xénophobes, racistes, antisémites et discriminatoires, les rescapés des camps de la mort rappellent toute l’importance des valeurs de solidarité, de fraternité et de tolérance, qu’ils n’ont eu de cesse de promouvoir et défendre depuis leur retour. Il appartient aux générations suivantes de préserver ces valeurs qui sont celles de la République."

Si réapparaissent des actes et propos xénophobes, racistes et discriminatoires, à qui la faute si ce n'est au parti auquel MM. Havet et Sulzer appartiennent ?

C'est la raison pour laquelle il était hors de question, pour le PCF, de participer comme chaque année au dépôt de gerbe à notre camarade Blanche Volanti avec la municipalité d'extrême droite. Restés à l'écart de la cérémonie officielle, les militants du PCF, accompagnés de plusieurs anciens combattants républicains et de Michel Volanti, fils de Blanche Volanti, ont participé à un dépôt de gerbe séparé. C'est accompagné de Michel Volanti que j'ai déposé la gerbe de fleurs du parti communiste au pied de la plaque qui honore notre camarade.

Il n'était pas question non plus d'honorer Jean Moulin avec les élus d'extrême droite et là aussi, le PCF, au nom de tous les républicains, a déposé une gerbe de fleurs, rouges bien sûr, à la mémoire de l'unificateur de la Résistance, torturé par la Gestapo.

A Hénin-Beaumont, les communistes et les républicains ne laisseront pas l'extrême droite insulter la mémoire des victimes de la déportation. Ce n'est pas aux héritiers politiques de ceux qui ont envoyé les déportés dans les camps de leur rendre hommage !